Susanne Delmenico

Zürich

Les êtres et les rencontres, les pierres, la résistance et la beauté, la poussière, le vacarme, les mains endolories et les bras épuisés, l'espace, c'est ça Peccia. Longtemps encore j’ai conservé en moi ce singulier sentiment que produit Peccia.

Susanne Delmenico, Foto: Stephan Rossi, Baden